WRD – Avions et Anti-air

  • Wargame : Red Dragon
  • 320
  • 0
  • Depuis que je joue à Wargame je ne me suis jamais vraiment posé la question du positionnement des mes unités anti-air. Je les plaçais en arrière bien sûr mais sans chercher le bon compromis. Et pourtant c’est hautement stratégique car un bon placement des unités AA permet d’optimiser la distance tir sur cible et la distance de détection par l’ennemi.

    Les paramètres à prendre en compte

    D’abord ce qui va faire l’efficacité d’un avion, ça va être sa distance de largage ou de tir – appelés tous deux portée-solet son rayon de virage. Un avion armé de missile antichar sera plus efficace à courte portée, mais il sera plus vulnérable.

    Ensuite, pour l’unité AA, seule la portée-avion sera utile.

    La formule scientifique qui va bien

    Distance entre unité à protéger et unité AA (E-AA) = PortéeAvion (missile AA) - PortéeSol + RayonVirage

    Explications :

    L’unité à protéger représente le point 0 (Zéro). Quand l’avion largue ses bombes, il sera à la distance PortéeSol. Ensuite il évacue mais avant de disparaitre se rapproche encore de RayonVirage. Si on soustrait la somme de ces deux distances à la valeur PortéeAvion de l’AA, on obtiendra alors la distance optimale à laquelle doit se positionner l’unité AA.

    Exemple :

    Voici deux cartes d’unités bien connues :

    aa-1

    E-AA = 5600 – 3500 + 400 soit 2500 mètres derrière les unité à protéger. Il s’agit bien sûr de la distance maximale. Pour être optimale, réduisez cette distance de 100 ou 150 mètres.

    Sachez qu’en règle générale, un bombardier largue à 3500 mètres et un antichar shoote à environ 3350 mètres. Il faudra alors ajuster suivant le type d’unité à protéger et du type d’AA.

    Schématiquement, ça peut donner çà :

    sans-titre-4 Pour être encore plus efficace, on pourrait déterminer un schéma mettant en scène des AA longue portée et des véhicules AA courte portée car l’AA infanterie a vraiment une portée faible sur les avions pour être efficaces sans risquer leur vie.

    Au schéma ci-dessus, on ajoute des AA courte portée (2625m) :

    sans-titre-458

    E-AA = 2625 – 3500 + 400 soit -475 mètres ou 475 mètres devant la zone à protéger. Ainsi la zone à protéger est bien quadrillée.

    Voilà, maintenant il ne reste plus qu’à mettre la théorie en pratique, et c’est une autre histoire :mrgreen:

    Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    80 ÷ sixteen =