Cold Waters – Le poste « SIGNATURE »

  • Cold Waters
  • 493
  • 0
  • Le poste « SIGNATURE » est l’un des postes les plus importants dans un jeu de sous-marin. Ce poste permet de voir l’activité qu’il se passe dans l’eau et en surface autour de vous. Il permet de retranscrire sur un écran les fréquences émises par les bateaux plus ou moins proches. Ces fréquences sont interceptées par vos différents capteurs tel que le sonar remorqué (Towed) par exemple. Voici comment se présente le poste « SIGNATURE » de Cold Waters :

    sign1
    figure 1

    Lorsque des contacts apparaissent sur la cartes, c’est que vos capteurs ont intercepté le bruit qu’ils font. La classification exacte des contacts est très importante puisqu’elle va influer sur la précision de la TMA mais surtout sur la réelle position du contact. Pour classer un contact, il faut d’abord le sélectionner sur la carte. Vous pouvez également faire défiler les contacts en pressant la touche T. Ensuite, il faut faire correspondre les fréquences représentées par les lignes verticales de la partie droite du poste (avec les flèches sur l’interface ou les V & B pour mon clavier). Les fréquences dans la partie haute correspondent à celles stockées dans la base de données de votre sous-marin. Les fréquences dans la partie basse sont celles du contact sélectionné. Plus de lignes (max. 5) correspondent, plus la classification sera exacte. Validez en cliquant sur l’icône entre les 2 flèches.

    sign2
    figure 2

    Sur l’image ci-dessus, j’ai réussi à faire correspondre les quatre premières fréquences. On devine la cinquième, mais on n’est jamais assez prudent.

    Une fois certain du contact dont on a affaire, des infos s’affichent à gauche. « CONTACT » est le nom du bateau classé. Il dépend directement de votre choix fait à droite. S1 (Sierra) est le numéro du contact*.

    *Signification des lettres
    • (S) Sierra – Détection avec le(s) sonar(s)
    • (R) Romeo – Détection avec le Radar
    • (E) Echo – Détection avec l’ESM
    • (V) Victor – Détection avec Visuelle (périscope ou pont)
    • (M) Master – Détection et fusion de plusieurs capteurs

    [collapse]

    Ensuite, des infos chiffrées dans la partie « SIG STR » littéralement SIGnal STRength ou puissance du signal (en français).

    « OWNSHIP » : Ces chiffres correspondent à la force du signal (en dB ) que vous recevez du contact sélectionné sur vos différents sonars. Ce signal va changer suivant la distance et la vitesse. Par exemple, si vous recevez un signal fort (chiffres élevés) mais que ce contact est relativement loin, cela va vous permettre d’accélérer votre approche sans vous faire repérer. Au contraire, si le signal est faible, mais que vous avez déterminé une distance courte, il faudra alors vous inquiéter, car il est probable qu’il vous entende également.

    Partie « SNS COMP » :

    « CONTACT »  : Les chiffres ici représentent le potentiel qu’à l’unité à vous détecter. Plus le chiffre est bas, moins il est en mesure de vous repérer. Avec des chiffres vraiment bas (négatifs), vous pouvez même vous permettre de faire du bruit sans danger. Ces chiffres sont directement lié au contact sélectionné mais aussi à votre position par rapport à lui. Si vous vous trouvez derrière lui, sont sonar actif ne pourra pas vous repérer et le chiffre « MF ACTIVE » sera probablement dans le négatif, c’est bon pour vous. Idem si vous vous trouvez devant lui dans un angle de 60°, le signal « TOWED » (s’il en possède un) sera nul.

    Tout signal négatif vous indiquera que le sonar en question ne vous détecte pas (ex. fig 2). Les signaux compris entre 0 et 10 vous indiquera que vous êtes potentiellement repérable. Au-delà de 10, vous êtes repéré par le sonar en question. Pour complètement disparaitre, il faudra de nouveau atteindre des valeurs négatives.

     

    Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    6 × one =